La fabrique à chansons

Et si tous les enfants pouvaient avoir accès à une pratique chorale, partager  ensemble, rencontre des oeuvres, des artistes? Telle est l’ambition de la « Fabrique à Chansons », ce dispositif national à l’initiative de la SACEM, qui entend sensibiliser les élèves au processus de création musicale, au travail d’écriture et de composition. En 2017, nous avons eu la chance d’être retenu pour conduire cette belle action (la seule salle en Alsace !), en partenariat avec la classe de CM1 de l’école Ziegelwasser au Neuhof. Rencontre avec Mme Kugler, l’enseignante de cette classe émérite !

 

En quelques mots, en quoi a consisté la « Fabrique à Chansons » ?

La Fabrique à Chansons est un dispositif qui associe un artiste, une classe et une salle de concert. Avec l’aide d’un artiste – ce fut le clarinettiste Denis Leonhardt du Weepers Circus dans notre cas, les élèves écrivent une chanson (paroles et musique), puis ils la chantent dans une « vraie » salle de spectacle devant un « vrai » public. En France, une cinquantaine de projets ont vu le jour comme le nôtre. Concrètement, avec Denis, nous sommes partis des idées des élèves : ils ont voulu raconter le voyage d’une petite fille à travers différents pays, les pays d’origine de leurs parents. Ils ont donc interrogé leurs parents et à partir de ces interviews, nous avons pu écrire les paroles de la chanson puis la musique. Les enfants ont ensuite appris ces paroles, que nous avons fini par chanter au sein de l’Espace Django.

Aviez-vous des attentes précises, du point de vue de l’enfant, du point de vue du groupe au sens large ?

Pour moi, ce projet est intéressant à de nombreux points de vue. D’abord, comme tout projet, il est fédérateur et permet de souder le groupe classe. Il permet également de travailler des notions fondamentales mais de façon différente et plus motivante pour les élèves. À travers des projets comme celui-ci, certains élèves discrets se révèlent et s’épanouissent.

« À travers des projets comme celui-ci, certains élèves discrets se révèlent et s’épanouissent. »

Les enfants étaient-ils enthousiastes à l’idée de participer à cette création partagée ?

Les élèves ont dès le départ été très enthousiastes quant à ce projet : écrire une chanson et se produire sur scène… Le rêve !!!! Certains d’entre eux ont même imaginé que notre chanson allait être chantée par les Enfoirés au Zénith de Strasbourg !

Comment s’est passé la rencontre/le travail avec l’artiste Denis Leonhardt du Weepers Circus ?

La rencontre avec Denis a été riche et chaleureuse. Denis est arrivé dans la classe avec ses instruments de musique, ses baskets rouges et son grand sourire. Il a toujours été très à l’écoute des élèves et il a toujours insisté sur le fait que cette chanson était leur
chanson. Les enfants ont eu toute liberté pour proposer leurs idées et Denis a toujours tenu compte de leur choix, aussi bien pour
les paroles que pour la musique. Il a toujours eu une grande confiance en eux. Les enfants ont été ravis de travailler avec lui. Le voir sur scène avec son groupe a été pour eux un chouette moment.

Quelle trace a laissé la Fabrique au sein de votre classe ?

Les élèves ont été fiers de leur travail. Chanter devant les copains de l’école et devant leur famille a été un moment magique et important pour eux.

A VENIR :
À nouveau lauréat du dispositif, l’Espace Django remet le couvert en 2019 avec la nouvelle version de la « Fabrique à Chansons », cette fois-ci réservée aux collégiens : « la Fabrique électro » ! L’artiste Chapelier Fou, programmé la saison dernière, sera à l’honneur, ainsi que les élèves du collège Solignac qui auront la chance de collaborer avec lui. Une création commune et partagée sur l’année, qui leur permettra de rencontrer d’autres jeunes de Nancy et du Verdunois, eux aussi lauréats de ce beau projet.