TOUS ENSEMBLE DEHORS

Au printemps 2018 est né au Neuhof un nouveau collectif baptisé « Espaces Tiers ». Il réunit quelques partenaires du quartier, qui partagent tous une même volonté : occuper et faire vivre un grand nombre d’espaces extérieurs, peu animés jusque-là malgré les nombreux programmes de rénovation urbaine. Il est question de favoriser l’échange, la rencontre entre voisins et associations, au travers d’actions répétées tout au long de l’année. Certaines d’entre elles ont déjà démarré, d’autres sont à venir. Catherine Carteni, responsable de la JEEP Neuhof, nous explique les origines de cette démarche collective et les perspectives qui se dessinent.

Comment est née cette envie commune ? Quel a été le constat de départ ?
Cette envie commune de mener des actions dans différents lieux extérieurs du quartier (places, squares, espaces verts, pieds d’immeubles…) est née d’une volonté de nombreux partenaires de proposer et/ou d’associer les habitants à des temps festifs qui se font rares et qui sortent de l’ordinaire, pour pouvoir vivre d’autres moments privilégiés entre habitants et entre habitants et partenaires à différents moments de l’année (les 4 saisons). Le projet s’inscrit dans une lutte contre l’exclusion, la précarité et l‘isolement. Cette orientation du projet a permis d’établir que les actions à mener devaient s’effectuer « hors les murs ». C’est aux professionnels « d’aller vers » les espaces retenus pour conduire des actions communes.

Différents acteurs du quartier font partie de l’aventure. Comment s’organise le travail à plusieurs ?
Le collectif « Espaces Tiers » se rencontre mensuellement pour mener une réflexion quant à la pertinence de ce projet. Il réalise des bilans d’actions et envisage d’autres initiatives à court, moyen et long termes. Il a été question dans un premier temps de constituer une liste d’actions et de démarches déjà établies par les différents partenaires au niveau de l’ensemble du territoire du Neuhof. Nous avons également réalisé une cartographie qui a pu mettre en exergue les nombreux lieux où peu d’actions étaient développées. Toute cette phase de diagnostic nous a conforté dans l’envie de tenter de favoriser la rencontre entre les différentes tranches d’âge de la population et les partenaires sur les espaces qui ont été identifiés.

La dynamique partenariale est forte au Neuhof.
Il y a les P’tits Dej’ des partenaires, il y a de nombreuses coopérations. Quelle est la particularité de cette opération « Espaces Tiers » ?
C’est un projet qui permet de fédérer différents acteurs de la vie associative et sociale autour d’une action conjointement menée. Son objectif principal est d’investir plusieurs lieux publics du Neuhof quelque peu délaissés, même s’ils sont chargés de mémoire et qu’il s’y passe d’autres moments forts. L’enjeu est de répondre de manière coopérative aux besoins identifiés. Plus forts, à plusieurs, pour aller plus loin dans la dynamique créée par les différents acteurs du terrain ! Il est aussi important d’insister sur le fait que les actions du projet « Espaces Tiers » sont des actions à part, qui ne relèvent pas du quotidien de chaque structure.

Sur cette base a eu lieu récemment le 1er Forum des partenaires du Neuhof, ainsi que le 1er Tournoi de foot en musique au square Nontron. Quel bilan en avez-vous tiré ?
L’organisation et la mise en œuvre du 1er Forum des partenaires ont pu démontrer l’engagement des nombreuses structures à s’inscrire dans une démarche collective pour sortir de leurs « sentiers battus » et continuer à aller à la rencontre des habitants. Ce Forum a également permis de mieux identifier les missions de chacun. Le 1er Tournoi de foot musical au square Nontron a été aussi une vraie réussite parce qu’il a permis à ce lieu de vivre un temps festif et chaleureux dans une ambiance détendue. Nous avons pu constater que les habitants présents étaient heureux d’accueillir cet évènement et nous ont facilité l’organisation du tournoi. D’ailleurs, les jeunes participants souhaitent vivement que d’autres tournois puissent se dérouler sur cet espace.
Peux-tu nous présenter les initiatives à venir. Quelles seront les activités mises à l’honneur ? Où et quand auront-elles lieu ?
La Zumba et le Street Workout viennent de démarrer et se poursuivront jusqu’à la fin du mois de juin 2020. Il est prévu que ces 2 activités se déroulent dans différents lieux du quartier, un lieu par trimestre. Pour le Street Workout, nous allons investir le square Clairvivre/ St-Christophe le samedi après-midi, 2 fois par mois, en direction d’un public jeune. La Zumba a lieu pour sa part au square Nontron, d’octobre à décembre 2019, le 1er et le dernier mercredi du mois en soirée, à l’attention d’un public familial. En 2020, plusieurs actions sont envisagées et vont être définies par le collectif « Espaces Tiers » très prochainement.

Quelle est la place des habitants à ce stade ? Est-elle amenée à évoluer ?
Les habitants ne sont pour l’instant pas intégrés à l’organisation des actions. Même si le Tournoi de foot, la Zumba et le Street
Workout permettent qu’ils soient à la fois « acteurs » et « spectateurs », nous nous devons de mettre en place les moyens de les associer de façon plus importante, voire même de les soutenir dans leurs initiatives.

Un dernier mot pour conclure ?
Le collectif « Espaces Tiers » n’a pas pour objectif d’occuper les espaces extérieurs comme s’il s’agissait de « meubler » ces espaces. Il est bien question d’y développer des actions collectives festives, éphémères mais récurrentes, dans différents
lieux « habités » pour favoriser d’autres formes de rencontres. Tout l’enjeu est là : que les habitants se réjouissent d’être à la fois acteurs et spectateurs des évènements se déroulant dans leur quartier.