EspaceTiers : commandos de lecture

Investir les espaces-tiers

Django souhaite plus que jamais sortir de ses murs, aller aux gens pour insérer l’art dans la vie du quartier, dans le quotidien de chacun, de manière ludique et conviviale. Sortir de ses murs, lever les barrières pour mettre la création à la portée de tous, devenir un espace-tiers et investir des espaces-tiers.

Plusieurs expériences sont proposées en ce sens, dans le quartier voire au-delà. Des raids artistiques, consistant à mettre la culture un peu partout, sur les marchés, dans les commerces, les structures d’accueil, médicales ou sociales, les lieux publics… Des récréations musicales dans les écoles, pour surprendre les enfants avec des spectacles impromptus. Des happenings, des déambulations, des concerts à domicile, aux fenêtres et d’autres événements insolites.

Les commandos de lecture du collectif Le Phasme

Les impromptus sous forme de commandos de lecture se sont déroulés entre novembre et avril. Au Leclerc, à la Maison de la Santé, à l’Ehpad Laury Munch, au centre médico-social ou encore dans les locaux de l’association Sos Aide aux habitants, à la boulangerie, à l’arrêt de tram, au marché ou simplement dans la rue.  Des interventions de lectures publiques, des fragments de roman, de courtes explosions de poésie ou de brefs extraits de textes sont lus de façon soudaine pour un auditoire qui, évidemment, ne s’y attend pas. Puis le groupe de lecteurs s’éclipse aussitôt en laissant une trace de son passage : une feuille et ses mots lus.

Trois projets sont actuellement en cours, toujours co-construits avec les lieux investis. Ces premières pousses sont appelées à se développer en 2017. En continuant d’abord à s’adresser aux lieux déjà arpentés, pour construire une action répétée et continue, capable de produire des effets dans la durée. En s’attaquant ensuite à d’autres espaces, en travaillant avec d’autres partenaires comme les bailleurs sociaux pour imaginer de nouvelles propositions, comme les concerts aux fenêtres par exemple, qui seront lancés prochainement. A terme, nous souhaiterions pouvoir construire une saison culturelle de territoire, ouverte sur des lieux non dédiés du Neuhof, et qui ferait partie intégrante de notre programmation.