La musique contemporaine creuse son sillon au Neuhof depuis quelques saisons déjà. En salle, à même la rue, au Leclerc ou encore au sein des structures de la petite enfance et médico-sociales du quartier. Au travers de formats variés, qu’il s’agisse de sorties de résidence, d’impromptus surprises, de récréations artistiques ou encore d’ateliers, comme celui
Étiqueté sous : ,

Miroir, mon beau miroir…

Voir Ayako Okubo et sa flûte dans les travées de la grande surface voisine de l’Espace Django, accompagnées de la danseuse Noëllie Poulain voguer dans les rayons, avait ravi autant que surpris. Une restitution de résidence qui s’est poursuivie devant la boulangerie, sur le parking et à même le parvis de la salle. Une rencontre