La pépinière musicale de Django

 

La pépinière musicale

Souhaitant participer au travail de repérage et de professionnalisation des musiciens strasbourgeois, l’Espace Culturel Django Reinhardt a décidé de mettre en place un outil adapté et gratuit : une pépinière musicale. Les groupes qui intègrent ou intègreront cette pépinière bénéficieront d’un accompagnement global, tenant compte des deux composantes d’un projet musical : la dimension artistique d’une part, la dimension entrepreneuriale d’autre part.

40 dossiers d’excellente qualité ont été reçus suite à l’appel à projet lancé début juin. Après de longues discussions, notamment avec un comité élargi de professionnels des musiques actuelles hors région Alsace, voici les 4 premiers groupes à intégrer le dispositif :

ALBINOÏD SOUND SYSTEM

Les membres d’Albinoid Sound System se sont saisis avec admiration de l’afrobeat de Lagos des années 70, et se sont demandés ce qu’ils pouvaient en faire en tant que musiciens européens, avec les moyens et la culture de notre époque. Le résultat est un hybride dansant et implacable, aussi organique que synthétique, où les percussions et les cuivres se mèlent aux machines et aux chants scandés, pour un résultat qui nous envoie au croisement de la transe africaine et de celle de l’électro.

DIRTY DEEP

Dirty Deep, c’est d’abord Victor Sbrovazzo, digne héritier des grands noms du delta blues (Son House, John Lee Hooker…) qui décide, fort de l’exemple de Scott H. Birham, de créer son propre one-man band en 2010. Après Back To The Roots (2012), témoignage prometteur de cette période en solitaire, le puissant batteur aux influences hip-hop Geoffroy Sourp, rejoint le groupe dont la maturité explose sur Shotgun Wedding (2014). Aujourd’hui, c’est en trio que Dirty Deep sévit. Rejoint par Adam Lanfrey à la basse, le groupe présente «What’s Flowin’ In My Veins».  Une nouvelle virée sauvage et électrique s’annonce. Cinglant comme un coup de fouet, crasseux comme le cambouis, brûlant comme le désert, préparez-vous à être marqués au fer rouge. Dirty Deep s’apprête faire résonner en France ce blues de juke-joint des temps modernes, à la fois fidèle à la tradition et très grungy, fait pour la danse et l’électrochoc.

ENCORE

Dans une ambiance de polar par moins 15°C, Encore brise la glace à coup de claviers brûlants et de mélodies impalpables, sur fond de pulsations 3D. Micro détails en rafale, basse sourde qui laisse éclater des bulles acidulées et rythmique obsédante qui se déploie à l’horizon.

Maria Laurent et Clément Chanaud-Ferrenq se rencontrent au CEDIM (Centre d’Enseignement et de Développement de l’Improvisation Musicale) et fondent Encore, un duo inclassable entre électro, jazz et post-rock. Ils publient trois premiers titres début 2016, suivis de deux clips vidéos.

FREEZ

Formé en 2014 à Strasbourg, FREEZ est un trio de Jazz/Hip-Hop Contemporain. Arthur Vonfelt se fait pourvoyeur de rythmiques pulsantes et de samples nébuleux  dans lesquelles s’engouffre le souffle puissant du trompettiste Octave Moritz, le tout supplanté du flow vertigineux de MR. E. Le résultat : une triple entente chimérique donnant naissance à une proposition pertinente sur la scène Hip/Hop actuelle.