Cinéma

CinéDjango : Monstres & Cie

Dimanche. 2.12 - 17h30

En décembre, les jours sont les plus courts et la nuit règne. Et si, avant de se laisser émerveiller par la magie de Noël, on s’amusait à se faire peur une dernière fois ? Plongeons au royaume des Terreurs d’Elite de « Monstres et Compagnie » !

Ouverture des portes : 17h
Début du film : 17h30
Prix libre

A partie de 3 ans (Les enfants doivent être accompagnés d’un adulte)
durée : 1h32

Monstres et Cie

En partenariat avec l’association Répliques

De : Peete Docter et David Silverman (2002)

Synopsis : 

Monstropolis est une petite ville peuplée de monstres dont la principale source d’énergie provient des cris des enfants. « Monstres & Cie » est la plus grande usine de traitement de cris de la ville. Grâce au nombre impressionnant de portes de placards dont dispose l’usine, une équipe de monstres d’élite pénètre dans le monde des humains pour terrifier durant la nuit les enfants et récolter leurs hurlements.

Le Terreur d’élite le plus réputé de « Monstres & Cie » s’appelle Jacques Sullivent, alias Sulli. C’est un monstre cornu de 2m40 de haut, à la fourrure bleu-vert tachetée de violet. Une nuit, alors qu’il se trouve à l’Etage de la Terreur, il s’aperçoit qu’une porte de placards n’a pas été fermée correctement. Pour vérifier que tout est en place, il l’ouvre, permettant sans le vouloir à Bouh, une petite fille, de pénétrer dans son monde…

Bande Annonce

Critiques

« Par la simple grâce d’une porte qui s’ouvre, on a envie de rire comme dans Lubitsch, et on a envie de pleurer comme dans Chaplin. Cet art de la nuance donne un bref aperçu de la richesse de ce film. Il y en a d’autres, qu’il vous reste à découvrir. » Cahiers du Cinéma

« Monstres et Compagnie est un grand moment de cinéma, réussi sur tous les plans ou presque. » Cinélibre

« On assiste à une sorte de mûrissement du dessin animé pour enfants, qui prend ses modèles dans le monde des adultes, s’adresse aussi bien aux grands qu’aux petits, et devient un condensé de satire, d’humour et d’émotion. Une gageure a priori, une incontestable réussite ici. » Les Echos

Partenaire

Association Répliques

Partenaire média

Avec le soutien de RFM
HAUT