Concert

Kel Assouf + Kidan

Mardi 24.11.20 - 20h30 à 23h30

Lieu : Espace Django, 4 Impasse Kiefer, Strasbourg, France

Comme souvent, la musique est une manière de se faire entendre, voire de combattre. Le peuple touareg fait ainsi entendre sa voix dans le monde entier grâce aux fervents représentants de cette scène riche et variée. Kel Assouf puise pour sa part dans la fougue du rock pour électriser son message, puissant et viscéral. Un power trio psychédélique qui emporte les publics du monde entier. Représentant local de ce peuple qui fait fi des frontières, Kidan nous fera le plaisir d’ouvrir cette soirée au cours de laquelle soufflera assurément un vent de liberté. Préparez-vous à repartir avec du sable plein les chaussures !

Horaires

Ouverture des portes : 20h

Début du concert : 20h30

Tarifs

Placement assis

Préventes (hors frais éventuels de location)

15€ (tarif plein), 10€ (tarif réduit), 6€ (tarif spécial)

Caisse du soir (dans la limite des places disponibles)

18€ (tarif plein), 13€ (tarif réduit), 6€ (tarif spécial)

KEL ASSOUF

(Rock/Touareg)

Kel Assouf signifie à la fois «nostalgie» et «fils de l’éternité» en langue Tamasheq, une langue touarègue parlée principalement par les Touaregs du Mali.Fruit de la rencontre d’artistes d’Afrique et d’Europe, le groupe est fondé en 2006 à Bruxelles autour d’Anana Harouna, guitariste nigérien issu du peuple touareg.

Ses compositions s’inspirent du répertoire traditionnel Touareg et se nourrissent des influences de chacun des musiciens qui le constitue. Venus de Mauritanie, du Ghana, de France, du Mali et d’Algérie, Kel Assouf produit un mélange dansant entre musiques traditionnelles africaines et sonorités blues ou rock, le tout chanté en langue tamasheq.
Le dernier album «Black Tenere» voit les rythmes de transe africains fondus dans l’énergie du rock vintage, apportant une nouvelle vibration significative dans la musique du désert. Anana Harouna va droit au but. Sa révolte contre l’injustice est rendue explicite par la voix saturée de sa guitare, support de ses paroles militantes.
Aussi loin que nous puissions remonter dans l’histoire des Touaregs – un nom qui leur a été adjugé, eux-mêmes préférant «Kel Tamashek» – nous trouvons les luttes d’un peuple pour préserver son statut de nomade, sans frontières.

<>

KIDAN

(Strasbourg/Blues touareg)

Kidan est l’un des premiers groupes tamasheq qui a été créé à Strasbourg.

Né à Kidal, au nord du Mali, Mossa Ag Ahataya, leader du groupe, a été bercé tout au long de sa vie par la musique traditionnelle touarègue. Kidan mêle habilement l’héritage touareg aux mélodies pop-rock modernes. Les chants en tamasheq, les guitares électriques, la section rythmique rock et jazzy, la basse groovy et arabisante ainsi que les harmonies vocales, créent un son unique, une transe endiablée et festive, un univers propre à Kidan !

HAUT