Concert

BD-CONCERT TOTORRO & FRIEND “Et si l’amour c’était aimer ?” (FABCARO)

Jeudi 24.11.22 - 20h30

Lieu : Espace Django, 4 Impasse Kiefer, Strasbourg, France

Voici un format que l’on voit peu : un concert sur fond de bande dessinée animée. Une magnifique création qui aborde un sujet avec originalité et humour : l’amour. Fabcaro, l’auteur culte de Zaï Zaï Zaï Zaï publiait en 2018 un formidable opus sur les affres amoureuses de la quarantaine : Et si l’amour c’était aimer ? Deux des membres du groupe rock Totorro, avec en invité le prolifique batteur-compositeur Pierre Marolleau, nous immergent dans l’univers graphique de Fabcaro et ses drôles de personnages, au travers d’un ciné BD-concert singulier, toujours en mouvement et détonnant. Au programme, du rock, du rire et du love !

Horaires

Ouverture des portes : 20h
Début du concert : 20h30

TARIFS

Préventes

15€ (tarif plein), 10€ (tarif réduit), 6€ (tarif spécial)

Caisse du soir (dans la limite des places disponibles)

18€ (tarif plein), 13€ (tarif réduit), 6€ (tarif spécial)

Infos

Placement libre assis

Et si l’amour c’était aimer ? Par Fabcaro

Ciné-BD concert par Totorro and Friend

INTENTION ARTISTIQUE

Issu directement du groupe pop-rock Totorro, Totorro and Friend(s) est né en 2018 d’une création originale autour du jeu vidéo culte Another World d’Eric Chahi. Un « game-concert » produit par La Station Service, en partenariat avec les festivals Travelling, Stunfest et également les lieux de diffusion l’Antipode, la Carène, Le Confort Moderne et Stereolux.

Il y avait ce désir et l’envie forte d’accompagner en musique une expérience vidéoludique, de croiser images, sons, montage et l’univers d’un jeu qui nous avait marqué par son modernisme. Une première tentative de musique à l’image rendant hommage à un médium dont la dimension artistique n’est malheureusement pas toujours reconnue.
Après cette première expérience et toujours avec une nouvelle envie d’associer de la musique à un médium qui nous touche, nous avons choisi la bande dessinée pour ce nouveau projet de création.
La BD offre au spectateur des images figées mais les possibilités pour orienter ou accompagner le regard du lecteur sont nombreuses, multiples. S’offre alors à nous un champ d’écriture nouveau qui donne envie de l’associer à notre musique.
Et dans le champ de la BD d’aujourd’hui, l’œuvre de Fabcaro correspond à un style qui nous parle
tout particulièrement, à savoir une capacité à traiter de sujets très sérieux, en offrant au lecteur une légèreté qui permet de relativiser mais aussi de surprendre. Et son ouvrage Et si l’amour c’était aimer ? a particulièrement retenu notre attention.
Ainsi l’auteur arrive à ironiser sur les interactions sociales qui nous lient les uns aux autres, comme ici les histoires d’amour modernes. Lesquelles stimulent en permanence des envies d’ailleurs dans notre quête perpétuelle du bonheur.
Cette façon de dédramatiser les problèmes quotidiens de ces personnages contemporains et le sérieux du monde des «adultes», font presque écho à notre approche de la musique. Cette dernière, calculée, précise, sérieuse dans sa construction, reste enfantine, épidermique, récréative dans sa proposition.
Ce nouveau spectacle s’orientera donc autour de la composition musicale et de la façon de
dynamiser le rythme grâce aux images ; en essayant de proposer une expérience de lecture
différente où le regard est orienté par le montage ainsi que le style musical associé à l’action. Nous voulons accompagner la dérision des situations sans jamais ré-interpréter les propos de l’auteur.
S’inspirer de nos imaginaires collectifs et des stéréotypes, et accompagner l’œuvre de musique
donneront une dimension comique
nouvelle.

Producteur délégué > François Leblay pour La Station Service
En coproduction avec La Carène, La Nef, Antipode et La Nouvelle Vague et en partenariat avec Le Jardin Moderne.

 

HAUT