Concert

Concert “à la bonne heure” : Souvenirs de Vienne par l’OPS

Mercredi 20.10.21 - 14h30

Lieu : Espace Django, 4 Impasse Kiefer, Strasbourg, France

Depuis plusieurs saisons, nous proposons des concerts « à la bonne heure » pour permettre à toutes celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer en soirée d’accéder à un concert à un horaire devenu accessible. Pour lancer l’année, nous sommes très heureux de retrouver l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, également à nos côtés pour nos concerts aux fenêtres en juillet dernier. Ce concert mettra à l’honneur Haydn, Schubert et Beethoven avec un quatuor (violons, alto, violoncelle) qui nous réjouit d’avance !

Der Espace Django veranstaltet seit 2016 „À la bonne heure !‟-Konzerte, um Menschen, die abends nicht die Möglichkeit haben, auszugehen, früher am Tag ein Konzert anzubieten. Diese Idee kam beim Publikum so gut an, dass solche Abende nun regelmäßig vom Espace Django organisiert werden.

Horaires

Ouverture des portes : 14h
Début du concert : 14h30

Tarifs

Placement libre assis, dans la limite des places disponibles

Tarif unique

3€

Partenaire

Orchestre Philharmonique de Strasbourg

SOUVENIRS DE VIENNE

Musique de chambre – Par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg

À Vienne, Joseph Haydn a posé les bases du quatuor, une conversation entre « quatre personnes raisonnables » selon Goethe. Au tournant du siècle, vieillissant et accaparé par son oratorio Les Saisons, Haydn confie aux quatre instruments ses tourments dans le premier numéro de son opus 77.


Dix ans plus tard, à Vienne encore, Beethoven constate que son ouïe décline inexorablement. « La vie est si belle, mais pour moi, elle est empoisonnée à jamais. » Déjà très affecté par une rupture amoureuse il compose son quatuor Serioso, qui ouvre la voie à des œuvres chargées d’une épaisseur nouvelle. L’année 1820 cristallise les incertitudes de Schubert. Miné par le doute, il ne peut finir ce qu’il entreprend. L’Allegro assai de son Quartettsatz, seul mouvement achevé, est marqué d’une profondeur qui marque une évolution dans son style. Dans la capitale autrichienne le quatuor est né, a gagné en maturité, s’est nourri d’événements dramatiques et a donné vie à trois œuvres au fait de l’expressivité, à trois quatuors qui subliment le genre.

LE PROGRAMME
Joseph Haydn – Quatuor n°1 en sol majeur op.77 « Lobkowitz »
Franz Schubert – Quatuor n°12 en do mineur « Quartettsatz »
Ludwig van Beethoven – Quatuor n°11 en fa mineur « Serioso »

LES MUSICIENS

Violons : Yukari Kurosaka et Claire Rigaux
Alto : Anne-Sophie Pascal
Violoncelle : Paul-Edouard Senentz

HAUT