On parle de nous dans le journal d’Adèle de Glaubitz ! L’association, qui accueille à quelques pas de l’Espace Django des personnes en situation de handicap, fait partie des lieux que visitent nos intervenants sur les récréations artistiques depuis le début du projet. De temps en temps les jeudis après-midi, nous pouvons voir apparaître quelques artistes
Ce format atypique ravit, trimestre après trimestre, ceux qu’il touche. Le principe est simple, intervenir sur les temps de transition à l’école pour surprendre les enfants avec des impromptus artistiques, et compléter le tout avec d’autres propositions – assister à un spectacle en salle ou dans l’école, bénéficier d’une intervention artistique ponctuelle ou au long

Miroir, mon beau miroir…

Voir Ayako Okubo et sa flûte dans les travées de la grande surface voisine de l’Espace Django, accompagnées de la danseuse Noëllie Poulain voguer dans les rayons, avait ravi autant que surpris. Une restitution de résidence qui s’est poursuivie devant la boulangerie, sur le parking et à même le parvis de la salle. Une rencontre

AGATE the power !

Le Neuhof regorge de forces vives, d’une dynamique partenariale réelle et d’associations emblématiques, à l’image de l’AGATE, au service des habitants depuis 30 années. Un travail de co-construction plein de patience, d’engagement, de remise en question, qui a déjà abouti à la production commune de concerts aux fenêtres mémorables dans l’espace Brantôme-Thiviers, une exposition de

Voyage avec Emanuelle Zanfonato

Cette artiste multifacette nous accompagne avec bonheur depuis presque 3 saisons, autant sur des interventions régulières avec des ateliers parents-enfants (en compagnie de Fabienne Delude) que sur des impromptus artistiques auprès de la petite enfance. L’occasion de retracer avec elle quelques lignes de ce parcours en commun. Scénographe, costumière, comédienne, chanteuse, musicienne intervenante, vous êtes

La danse à même la rue

Leurs visages et leurs raids artistiques sont désormais bien identifiés des habitants du Neuhof. Les parcours dansés, la première récréation artistique dans les deux collèges du quartier et tant d’autres projets, le collectif Illusion Crew poursuit à nos côtés cette aventure au long cours, en mouvement, évidemment. Sope Lo nous en dit un peu plus…
Ce format atypique ravit, trimestre après trimestre, ceux qu’il touche. Le principe est simple, intervenir sur les temps de transition à l’école pour surprendre les enfants avec des impromptus artistiques, et compléter le tout avec d’autres propositions – assister à un spectacle en salle ou dans l’école, bénéficier d’une intervention artistique ponctuelle ou au long

Parcours dansés

L’Espace Django continue à sortir de ses murs, pour aller à la rencontre des habitants et insérer l’art dans la vie du quartier, de manière ludique et conviviale. Les impromptus artistiques initiés il y a deux ans continuent avec des raids une à deux fois par mois partout dans les lieux de vie. Cette saison,

Un parvis haut en couleurs

Peut-être l’avez-vous déjà vu ? Les abords de l’Espace Django ont été remodelés pendant l’été. Des travaux d’embellissement ont en effet été confiés au collectif Akpé, pour relier toujours davantage le bâtiment sorti de terre en 2010 au territoire qui l’entoure. Une idée simple en soi : et si Django sortait de lui-même, s’ouvrait pleinement

Une récré pas comme les autres…

Dresseur de bulles, homme-orchestre, bluesman, chanson française, danse contemporaine… Nombreuses ont été les formes mises en avant lors de nos récréations artistiques, ces impromptus surprises en milieu scolaire, à l’heure de la pause. Mais nous n’avions encore jamais mobilisé les élèves eux-mêmes… C’est désormais chose faite ! Grâce à cette récré spéciale avec le chœur