L’interview « ni relue ni corrigée » : Camille Raverdy

Voilà déjà le deuxième épisode de la série d’interviews « ni relues ni corrigées », avec cette semaine, deux de nos bénévoles. Les passages où les participants choisissent le numéro de la question est volontairement supprimé pour éviter les longueurs, et que les autres bénévoles ne les connaissent pas à l’avance.

 

L’interview ni relue ni corrigée de Camille Raverdy

 

Emma : Salut, je t’interromps deux minutes dans ta soirée (et dans la mienne) pour une petite interview. Je te présente le concept : j’ai une liste de questions numérotées de 1 à 10, tu en choisis 5 au hasard, et tu y réponds ! Rien de très compliqué, mais attention, rien ne sera corrigé. Ça te va ? 

C : Ah c’est bien ! Je dois choisir les numéros ?

E : Voilà, d’abord tu peux commencer par te présenter rapidement.

C : Ok alors moi je m’appelle Camille, je suis bénévole depuis un an et demi, et puis ce soir je suis responsable du bar… [voix hésitante]

E : Ahahah alors vas-y, première question. Depuis combien de temps es-tu bénévole à Django ?

C : Ah un an, mais non du coup, j’en fais une autre ?

E : Ouais, vas-y… Quelle est ta tâche principale ici ?

C : Euuuuh eh bien je me suis souvent retrouvé au bar depuis que je suis là, et là ce soir je suis responsable du bar donc je suis en charge de la bonne gestion du bar, je dois faire la comptabilité, changer les fûts, et engueuler les autres s’il le faut… Mais c’est pas le cas ! Et essayer de faire des cocktails Django même si j’ai foiré le premier… personne n’était au courant et personne l’a remarqué donc tout se passe bien, j’espère vraiment que… [rires]

E : On mettra pas le nom de la date !

C : Ouais faisons ça !

E : Deuxième question. Allez, avoue tout et mettons une bonne fois pour toute terme à ce débat, c’est qui ton ou ta préférée ici ?

C : Ah c’est dur ! [long silence] Bah Mourad !

E : Aaaaah naaaan !

C : Evidemment ! il est tellement chou ce gars, t’as juste envie de lui faire des câlins toute la journée !

E : Bon ! Un point pour lui okay. Troisième question ! Décris ta soirée typique ici.

C : Soirée typique… hum j’arrive toujours à l’heure, toujours… [rires] et ça commence un peu dans le rush mais bon, je commence à savoir comment ça se passe ! Après, bon, je m’empiffre… malheureusement je mange beaucoup trop et par moment j’ai vraiment mal au ventre, euh mais c’est très très bon hein ! C’est pas une question de goût c’est vraiment juste une question de quantité ! Après m’être empiffré je me coltine à la tâche et j’essaie quand même de profiter des concerts parce que c’est quand même une putain de programmation, et puis bon voilà, malheureusement je rentre pas toujours en dernier parce que bon je suis arrivé en tram, donc euh, après je rentre vers minuit quoi. A peu près ça.

E : Très bien, quatrième question. Alors si tu devais te réincarner en un chanteur ou une chanteuse pourri(e) ça serait qui ?

C : Pourri ? Ah… pourri… Euuuuh… [rires] quelqu’un de mort ou de vivant ?

E : Pas forcément mort, tu peux choisir quelqu’un de vivant.

C : …Philippe Katerine !

E : Très bien ! et dernière question, attention choisis bien… Le plat que tu fais pour épater tout le monde ?

CLe rhum arrangé.

E : [rires] Ok on va considérer ça comme un plat du coup ?

C : C’est ça !

E : Très bien ! Du coup je t’enverrai l’interview et tu me certifieras qu’elle n’a été ni relue ni corrigée !

C : Ça roule !

Retrouvez Camille… En Géorgie, où il effectue son stage de fin d’année ! Et qui sait, peut-être à Django à la rentrée !