Concert

Zone Libre PolyUrbaine + Mony and the Hatmen (en solo)

Mercredi. 9.03 - 20h00

BIO

Zone Libre, duo fondé par le guitariste Serge Teyssot-Gay (Noir Désir, Interzone) et le batteur Cyril Bilbeaud, (Sloy, Thé Hakola, Versari), pratique autant l’improvisation libre que les compositions structurées/déstructurées d’un « free-rock » explorateur.

Après 1 album instrumental (Faite vibrer La Chair en 2007) et 2 albums rock/rap d’une noirceur d’apocalypse (L’Angle Mort en 2009 et Les Contes du Chaos en 2011), Zone Libre se colorise et devient PolyUrbaine, la Polyrythmie-des-zones-Urbaines.

Les riffs de guitare s’y emboitent et s’entrelacent avec les patterns de batterie, pour orchestrer un afro/rock/beat hypnotique en rythmes impairs. ( et/ou mesures peu habituelles en rock, 10, 6, 7 temps…)
Les mesures en 7 temps (Odd Rhythms en anglais, rythmes « bizarres » ?) charpentent un monde en mouvement, où l’impression de ne plus « savoir sur quel pied danser » libère des carcans. Carcans de la sphère marchande qui impose une musique monolithique et normée, binaire et formatée, où comme disait Einstein à propos de la musique militaire : « pour marcher au pas il n’y a pas besoin de cerveau, une moelle épinière suffit ».

Le rythme impair « plus vague et plus soluble dans l’air, sans rien en lui qui pèse ou qui pose », structure un monde où voltiger d’un pied sur l’autre, danser en courant, courir en dansant.

Sur ce free-beat viennent surfer les textes et voix de 2 poètes rappeurs :

– Marc Nammour , poète et rappeur Franco-Libanais auteur de 3 albums sous le nom La Canaille, témoigne des angoisses de son époque, brosse un tableau des zones urbaines avec tendresse, mélancolie ou hautes flammes de colère, dit l’impossible résignation, cherche le point d’exclamation. L’homme debout. La verticalité.

– Mike Ladd , poète et rappeur New-Yorkais auteur de 10 albums et de multiples collaborations comme Company Flow, Saul Williams, Cannibal Ox, Vijay Iyer, Anti Pop Consortium, Yo La Tengo, musiciens de jazz, electros,…etc, est souvent évoqué comme « the unknown chamber in the heart of progressive black music ». (La cavité secrète dans le cœur de la musique progressive noire).

Sa poésie entrechoque les langues, les dialogues et les images pour peindre au couteau un monde jubilatoire et bouillonnant d’humains multiples et universels.
Un monde en mouvement.
Un monde en marche.

En embrassant rythmes impairs, polyrythmies africaines, riffs du rock, flow du rap, PolyUrbaine hybride les langues, les musiques, les idées et les histoires des habitants des milieux urbains, et peint un monde polyrythmique et polyglotte qui se créolise et s’archipélise vers un Tout-Monde à la Glissant.

Un Tout-Monde en (R)évolution.

Cyril Bilbeaud :  composition et batterie
Mike Ladd :  textes et voix en anglais
Marc Nammour : textes et voix en français
Serge Teyssot-Gay : composition, guitares et réalisation/production

Facebook du groupe, cliquez ici!

Vidéos


MONY AND THE HATMEN (BLUES, INDIE ROCK – STRASBOURG)

« Mony c’est une voix, un lien entre le blues et le rock indépendant. Il emmène son public dans un road trip à la bande son émaillée d’accents américains… Sa musique est une route saturée de soleil et bordée de champs de coton où Howling Wolf, Tom Waits, Ray Lamontagne et Jeff Buckley viennent récolter leurs mélodies, en attendant le pick-up qui le conduira au sommet …

On devine dans les chansons de Mony ses innombrables heures passées à digérer les
cultures blues-folk des 50 dernières années. »

Plus d’infos :
www.facebook.com/MonyAndTheHatmen

Tarifs

Tarifs plein :
Caisse du soir : 16€
Location : 13€ (Hors frais de location)

Tarifs réduit : (Étudiants, moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, seniors +65 ans sur présentation d’un justificatif officiel)
Caisse du soir : 12€
Location : 9€ (Hors frais de location)
Carte Atout Voir : 6€

Achetez vos billets en ligne ICI!

Comment venir

-> Adresse : 4 Impasse Kiefer, 67100 Strasbourg Neuhof
-> Tram C – arrêt Rodolphe Reuss (à 5 mêtres de l’arrêt)
-> Bus 24 – arrêt Neuhof Rodolphe Reuss
-> Bus 40 depuis le parking relais Elsau vers Neuhof
-> En voiture :
Depuis le centre-ville de Strasbourg : Place de l’Etoile, direction route du Polygone, suivre l’avenue du Neuhof, puis avenue Jacqueline Auriol et prendre l’impasse Kiefer.
Par l’autoroute : Sortie Illkirch centre commercial, suivre avenue de Colmar, prendre la rue de Provence, continuer tout droit rue de l’Abbé de l’Epée, allée Jacqueline Auriol, et prendre à droite impasse Kiefer.
Parking gratuit à proximité.

Les partenaires

La Ville de Strasbourg.eu + METEOR + Caisse d’Epargne Alsace

HAUT