Concert

Sammy Decoster + Palatine

Vendredi. 30.11 - 20h30

On a tous en nous quelque chose… d’outre-Atlantique. Voici une soirée qui le prouve avec deux projets made in France qui proposent un pont entre le monde d’Elvis et celui de Serge. Une sorte de post folk bilingue, de country hexagonale, classée trop rapidement dans le style dit americana. Coup de cœur total pour ces deux groupes paradoxalement modernes et rétros. Un plateau ultra classe qui ne vous laissera pas… de glace.

Der American Dream lebt weiter! Das beweisen diese zwei französischen Bands, die eine Brücke zwischen Elvis Presley und Serge Gainsbourg schlagen. Sie bieten eine Art zweisprachigen Post-Folk, französisch gefärbter Country-Musik, die etwas voreilig als „Americana“ bezeichnet werden mag. Decoster und Palatine haben mühelos unser Herz erobert, und spätestens nach diesem Abend stehen auch Sie in ihrem Bann…

Horaires

Ouverture des portes : 20h

Début du concert : 20h30

Tarifs

Prévente (hors frais éventuels de location)

15€ (tarif plein), 10€ (tarif réduit), 6€ (tarif spécial)

Caisse du soir (dans la limite des places disponibles)

18€ (tarif plein), 13€ (tarif réduit), 6€ (tarif spécial)

Partenaire Média

Avec le soutien de FIP

SAMMY DECOSTER

(France/Folk Rock – Americana)

Dix ans que le plus grand troubadour du western français avait disparu. Héritier de Jean Sablon, biberonné à Elvis Presley, le gamin instinctif à la belle gueule cassée nous avait envoûté en un seul disque habité et quelques concerts de feu. Il chantait l’exil, la route, la fuite, le défilé des paysages, les regrets, le dernier voyage : c’est vrai, on s’était vite inquiété.

La rumeur disait que Sammy Decoster était devenu fou à la mort de son chien et qu’il vivait dans une caravane à fredonner des contes du Pays d’oc sur une guitare de vide-grenier. En vérité, Sammy ne se cache pas, il a pris les chemins de traverse. C’est au pied des montagnes que le crooner s’est installé avec sa nouvelle muse, deux enfants et quelques cheveux blancs. D’un récent roadtrip dans le désert avec une valise de chansons, il a ramené ce deuxième album tant attendu.

PALATINE

(France/Folk Rock – Americana)

« Comme ce rouge me plaît ». C’est le titre sibyllin qui ouvre le premier album de Palatine. Et dès ce premier morceau, on a l’intuition que les quatre hommes de Palatine ne nous lâcheront plus.

Ou pire, que nous ne voudrons plus les quitter. Ce qui est peut-être encore plus pervers. Les choses sont pourtant claires : la relation sera compliquée, passionnelle, parfois violente, mais toujours entière, vivante. Pas la routine du quotidien, donc, mais plutôt les sommets et les abysses de l’âme humaine. Palatine raconte donc ces entrelacs de destins qui nous emmènent ici ou ailleurs, avec untel ou tel autre, à nous aimer, à nous haïr.

HAUT