Concert

Ouverture de saison avec Trans Kabar

Samedi. 21.09 - 19h00

C’est reparti pour une nouvelle saison à Django ! Avec toujours autant d’envie et d’enthousiasme, à l’image de cette ouverture riche en moments variés et savoureux. Tout démarrera dès 14h avec le premier Forum des partenaires du Neuhof, suivi de la seconde édition de notre opération Tram « C comme culture » et de notre déjà incontournable batucada dans le quartier. Puis s’enchaineront plusieurs propositions dont une formidable rencontre Opéra-Jazz Manouche et le concert Maloya-Rock de Trans Kabar. Une soirée forte en émotions, pour lancer une saison qui n’en sera pas moins. Soyez prêts !

Eine neue Saison startet bei Django! Die Dynamik lässt nicht nach, wie dieses bunte Eröffnungsprogramm beweist: Ab 14:00 Uhr findet das erste Forum der Partner des Stadtviertels Neuhof statt, gefolgt von der zweiten Auflage unserer Tram-Aktion „C comme Culture“ und Musik von unserem Lieblings-Batucada-Ensemble, das durch die Straßen des Viertels ziehen wird. Am Abend erwartet Sie ein vielfältiges Bühnenprogramm, bei dem Sie unter anderem eine ganz besondere Begegnung zwischen Oper und Gypsy-Jazz sowie ein Maloya-Rock-Konzert der Band Trans Kabar erleben. Eine stimmungsvolle Einführung in eine genauso stimmungsvolle Saison. Halten Sie sich bereit!

Horaires

Début de la soirée : 19h
Début du concert : 21h

Tarif

Placement libre debout

Gratuit

TRANS KABAR

(Rock Maloya – 21h sur scène)

Trans Kabar, groupe de rock maloya, travaille sur une lecture électrique des rites mystiques de l’île de la Réunion pour élaborer une musique de « trans maloya ».

Ils s’inspirent du Servis Kabaré, cérémonie festive issue des rituels des esclaves faîte pour communier avec les ancêtres par la musique, les chants et les danses. Souvent rejeté, interdit, presque oublié, ce rite a survécu dans la clandestinité. Trans Kabar le remet au goût du jour. Ici, musiciens et public forment un ensemble indissociable. Le musicien est avant tout vecteur vers un ensemble, la musique un prétexte pour converser. Dans Trans Kabar, les musiciens basent leur travail sur la voix, des chants traditionnels du maloya et les airs traditionnels des Servis Kabaré. Spontanés et hyper-créatifs, les quatre artistes laissent une large place à l’improvisation. Des rythmiques rock maloya qui se sculptent autour de la voix et du kayamb pour se plonger dans les complaintes d’un blues insulaire…

DJANG’OPERA

(Musique et danse – 19h30 en salle)

Django et l’Opéra, voilà une belle histoire qui commence à durer, en prenant des formes variées.

Après plusieurs opérations communes et une exploration insolite du hip-hop’éra, un nouvel horizon se dessine autour de la culture manouche ! Une série de rencontres associant le Ballet du Rhin, l’Opéra Studio et les grands standards du jazz manouche, sous la houlette de M. Francko Mehrstein. Pour un échange artistique entre des univers musicaux qui se côtoient peu et que nous avons grand plaisir à réunir !

L’USINE A POEMES DU COLLECTIF NOUN

(Dès l’ouverture des portes dans le Patio)

« Il a fallu dire des choses intelligentes sans trop réfléchir. Comme on était à l’usine, on a dû aller vite ».

Le collectif Noun, c’est l’usine à poème : surchauffe toute blinde de textes écrits sur commande du public, univers carton avec fausses cheminées et poètes qui crachent au mégaphone.
Rien que ça !

RADIO CADDIE

(19h et tout au long de la soirée, un peu partout…)

Radio Caddie, c’est un peu un bureau d’étude à ciel ouvert allant à la rencontre des habitant.e.s et du public.

Vous les avez sans doute découverts lors de notre précédente ouverture de saison et sur plusieurs de nos événements, suscitant l’enthousiasme partout où ils traînent leurs roulettes. Ils reviennent ! Pour récolter de façon décalée quelques traces et autres témoignages des personnes présentes à l’aide de micros, de papiers, de calques, de feutres… Ces moments deviennent de vrais récits de vie. A écouter, encore et encore.

A HUE ET A DIA

(Parcours chantés a cappella – 19h sur le parvis et tout au long de la soirée)

Des mélodies centenaires côtoient des improvisations et compositions originales, dans un tableau résolument moderne, puissant, sensible.

Au son des voix et des percussions, « A hue et à dia » nous invite dans des transhumances singulières, à travers prairies et montagnes, contrées et sonorités, à travers soi.

BOMBATUC

(Déambulation de percussions brésiliennes – 19h sur le parvis)

Vibrez et dansez au son du surdo, de la caixa, du repique, du tamborim ou du chocalho sur des rythmes tels que le funk, le maculélé et l’afoxé !

Les différentes familles d’instruments sont organisées par sections, jouant des rythmes différents et complémentaires, le tout formant une Batucada. C’est l’énergie du Carnaval de Rio qui revient au Neuhof, pour la 4è année consécutive !

HAUT