Concert

Otis Taylor + Prokop (COMPLET)

Jeudi. 15.11 - 20h30

Une voix, un style, une légende. Otis Taylor a été antiquaire, entraîneur cycliste et mannequin. C’est une force de la nature, qui apporte de l’originalité à un genre dont on pensait avoir tout vu. Venez frissonner sur les vibrations de son Trance Blues, amorcées par Prokop qui sort de son local pour un set folk tout aussi transversal. Une soirée dense, à tel point qu’on ose la formule des Inrock : « My Otis Taylor is rich » !

Eine Stimme, ein Stil, eine Legende. Otis Taylor war früher mal Antiquitätenhändler, Coach im Radsport und Model. Diese wahre Naturgewalt lässt uns nun ein Genre neuentdecken, das wir bereits ausgeschöpft glaubten. Lassen Sie sich vom Trance Blues von Master Taylor mitreißen, eingeführt durch den ebenso genreüberschreitenden Folk-Auftritt von Prokop.

Ouverture des portes : 20h
Début du concert : 20h30
Concert COMPLET ! Plus aucune place en vente. Pas de caisse du soir !

CONCERT EN PLACEMENT DEBOUT UNIQUEMENT !

Plus d’infos sur les tarifs et abonnement

OTIS TAYLOR (USA/Blues -Folk)

Otis Taylor, le charismatique chanteur et guitariste de blues tout droit sorti du Colorado, fascine toujours autant. Sur scène, il cultive sa différence, son blues, qu’il qualifie lui-même de « Trance Blues ». Obsédantes et inclassables, tout en rythmiques hypnotiques, ses mélodies sont largement inspirées des chants appalaches et du rock psyché.

Qu’elle évoque le passé ou des propos bien actuels, traitant des thèmes sombres qui lui sont chers, la musique si personnelle d’Otis Taylor reste sobre et envoûtante. Taylor produit un son unique, à la fois pétri de toute la culture afro-américaine et innovant dans son instrumentation et ses arrangements. Utilisant le banjo et le violon pour rendre hommage aux richesses des anciennes sonorités, sa musique et ses paroles puisent leur force dans leur équilibre entre tradition, Histoire et intemporalité.

Vidéos


PROKOP (Strasbourg)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la maison, on écoutait Bob Dylan, Sonny Boy Williamson et Karel Kryl. Les Pogues aussi. Et Anner Bylsma, c’est une raison – pas la seule – du violoncelle. Comme on n’a pas ses racines où on est né, tout le monde sait ça, les nôtres sont peut-être à Hull, dans le Yorkshire. En tout cas, ça donne quelque chose de iodé à notre folk.

Vidéo

Partenaires média

Avec le soutien de FIP Strasbourg + Fr3 Grand Est
HAUT