Concert

The Mauskovic Dance Band + Midlife

Vendredi. 7.06 - 20h30

Le Festival Contre-Temps présente une soirée concert avec deux révélations majeures de ces derniers mois. Un temps fort musical et live, fusion des genres quelque part entre psyché – cumbia – afro – no wave – disco…

Das Festival Contre-Temps präsentiert zwei große Entdeckungen der letzten Monate live auf der Bühne. Ein Musik-Highlight, bei dem die verschiedensten Genres verschmelzen. Irgendwo zwischen Psych, Cumbia, Afro, No Wave und Disco…

Horaires

Ouverture des portes : 20h

Début du concert : 20h30

Tarifs

Préventes (hors frais éventuels de location)
14€

Caisse du soir (dans la limite des places disponibles)
18€

Soirée présentée dans le cadre du festival Contre-Temps : www.contre-temps.net. Non accessible au tarif abonné.

The Mauskovic Dance Band

(Pays-Bas)

La connexion entre les nuits du Paradiso, les coffee-shops à Amsterdam et le circuit des discothèques, sound systems et autres spots de marchés aux fruits de Bogota : The Mauscovic Dance Band, cinq jeunes gens décomplexés, chemises à fleurs, Stratocaster rouge, bongos Matador, basse Danelectro et claviers Roland, explosant les styles, entre nueva cumbia colombienne, afrobeat disco et no-wave new-yorkaise. 

De la hi-fi tropicale en surchauffe, remix arabica et boucles électroniques fermentées dans le jus de canne à sucre. Un antidépresseur

MIDLIFE

(Australie)

L’album est absolument irrésistible. Sur scène, leur réputation les précède, entre feu de la session et set de dancefloor. Le melburnian groove de Midlife prend sa source dans les panoramas du littoral australien, dans les brumes de ses montagnes bleues et ses falaises de grès rouge tombant à pic dans l’océan indien.

« Phase », l’album, prend la lumière entre fusion jazz, disco funk, soft pop, krautrock et psychédélisme mid-70’s. La résonance d’un soundtrack mariant les lueurs d’orage et le son de la flûte, les riffs de claviers et les basses lourdes, les guitare funky, les voix vocodées et l’écho spatial des synthés, un mélange de jazz funk progressif et de crème solaire évoquant la rencontre de Tame Impala et des Headhunters d’Herbie Hancock. Oui, irrésistible.

HAUT