La République des enfants

Jeudi. 11.05 - 14h30

Du jeudi 11 au dimanche 14 mai 2017

Un projet de création en partenariat avec le collège du Stockfeld, après deux semaines de résidence au sein de l’Espace Culturel Django Reinhardt. La pièce, qui sera le fruit d’une compilation de textes et d’écritures originales, est une adaptation libre de deux œuvres : « Sa Majesté des mouches », roman de William Golding et « Les enfants de Timpelbach », film de Nicolas Bary.

Jeudi 11 et vendredi 12 mai 2017 – 14h30 – Représentations scolaires
Jeudi 11 et samedi 13 mai 2017 – 20h – Représentations tout public
Dimanche 14 mai – 16h30 – Concert/Spectacle

La République des enfants

SPECTACLES ORGANISES ET PRODUITS PAR LA COMPAGNIE MEMOIRE VIVES. NON ACCESSIBLES AU TARIF ABONNE.

Un projet de création en partenariat avec le collège du Stockfeld, dans le cadre du dispositif « Classes Arts ». Après deux semaines de résidence au sein de l’Espace Culturel Django Reinhardt. Distribution : les élèves de la 5e 1 Danse et de la 4e 1 Théâtre.

La pièce, qui sera le fruit d’une compilation de textes et d’écritures originales, est une adaptation libre de deux œuvres : SA MAJESTÉ DES MOUCHES, roman de William Golding et LES ENFANTS DE TIMPELBACH, film de Nicolas Bary (du roman de Henry Winterfeld).

L’histoire

Un matin, il n’y a plus d’adultes… Le Quartier du Neuhof a été déserté par les « grands »… Plus d’autorité… A la maison plus de parents, dans la rue plus de forces de l’ordre, au collège plus de profs, de principal, de CPE, de surveillants… Les enfants sont livrés à eux-mêmes…

Après la fête et les cris de joie, la danse des souris libérées des chats, succède le temps de la réflexion. Deux camps se dessinent, ceux qui veulent vivre sans lois, sans règles, sans contraintes, dans l’oisiveté et le plaisir des jeux, et ceux qui prennent conscience qu’il est nécessaire de s’organiser, d’ordonner, de définir des règles de vie collectives.

Chez les uns, les « écorchés », une loi s’impose tout de même : celle du plus fort, autoproclamé chef, celle de l’arbitraire et du fait du Prince. Chez les autres, les « posés », une organisation sociale, très calquée sur la société des adultes, prend forme et semble rythmer le quotidien paisible des enfants.

Le Spectacle

Quelques jours après la fin de l’aventure, les habitants sont invités à la grande conférence de presse, celle donnée par quelques-uns des acteurs de l’histoire. Ils sont quatre, deux de chaque clan, assis à la tribune, face au public, devant un parterre de journalistes et d’habitants. Ils répondent aux questions et racontent leur histoire, ce qui s’est passé et comment cela s’est passé. Cette narration verbale et frontale est relayée par une narration jouée qui apparaît au plateau, vivante, derrière le tulle, frontière entre passé et présent. Là où l’on voit et l’on entend l’histoire se dérouler, se jouer… En théâtre, en geste, en danse, en rap.

Focus : le concert/spectacle du dimanche 14 mai

Ce sera un événement spécial, mettant en lumière l’ensemble des initiatives réalisées dans le champ de l’art au sein du collège Stockfeld : les œuvres musicales de la 6e Orchestre et de l’école de musique du CSC Neuhof, la création « Carnets de voyages » (dans hip-hop et jazz manouche) et les productions des élèves en arts plastiques au travers d’une exposition.

drapeauall  Deutsch  drapeauall

Ein Gemeinschaftsprojekt mit dem Collège du Stockfeld als Ergebnis einer zweiwöchigen Künstlerresidenz im Espace Culturel Django Reinhardt. Das Theaterstück, eine Mischung aus selbst geschriebenen und übernommenen Texten, ist eine freie Adaptation der beiden Werke „Herr der Fliegen‟, der berühmte Roman von William Golding, und „Les enfants de Timpelbach‟, der Film von Nicolas Bary.

Tarifs

Toutes les représentations sont gratuites, sur réservation auprès de la compagnie Mémoires Vives (09 54 55 21 67 ou memoiresvivescom@gmail.com)

Comment venir

-> Adresse : 4 Impasse Kiefer, 67100 Strasbourg Neuhof
-> Tram C – arrêt Rodolphe Reuss (à 5 mêtres de l’arrêt)
-> Bus 24 – arrêt Neuhof Rodolphe Reuss
-> Bus 40 depuis le parking relais Elsau vers Neuhof
-> En voiture :
Depuis le centre-ville de Strasbourg : Place de l’Etoile, direction route du Polygone, suivre l’avenue du Neuhof, puis avenue Jacqueline Auriol et prendre l’impasse Kiefer.
Par l’autoroute : Sortie Illkirch centre commercial, suivre avenue de Colmar, prendre la rue de Provence, continuer tout droit rue de l’Abbé de l’Epée, allée Jacqueline Auriol, et prendre à droite impasse Kiefer.
Parking gratuit à proximité.

Partenaires

Collège du Stockfeld

HAUT