DECEMBRE – Le récap des dates du 2ème trimestre !

Bonjour à tous, et…

… Merci !

Ce premier trimestre a été incroyable d’intensité, avec un nombre de records de concerts complets. J’avoue qu’on ne s’y attendait pas trop, on est un peu surpris, mais terriblement fiers de la confiance que vous nous accordez. Et maintenant qu’on vous tient bien, qu’on vous a offert du grand spectacle et salles complètes, du joli nom et de l’émergence, on va pouvoir passer à la vitesse supérieure.

Vous êtes prêts ? Parce que Ben n’a pas rigolé sur ce trimestre. Django va se mettre en mode transe – électro, chamanique, festive, spirituelle, déglinguée – vous allez y passer toutes vos frustrations de l’année 2018 pour commencer le printemps frais comme des pinsons de 9 jours.

Allez, c’est parti.

 

25/01 – ARAT KILO, MAMANI KEITA & MIKE LADD + WINSTON SMITH

Vous savez ce que j’aime bien, moi, les semaines qui suivent les fêtes ? C’est me préparer des mini festins avec toutes les choses merveilleuses que les Noëls et Réveillons successifs ont laissé dans mon frigo. Moins long qu’un apéro-entrée-plat-fromage-dessert-café du 25, moins compliqué à cuisiner que les 12 sortes de petits fours du 31, non franchement, rien de mieux que le déjeuner sur canapé des jours suivants. Avec ce concert, c’est un peu la même chose. On a du swing éthiopien, on a une diva malienne, on a du spoken-word, de supers artistes chacun dans leur domaine, le tout agencé avec goût pour votre plus grand plaisir. Une assemblée de petits plaisirs coupables à partager avec les copains une fois l’ouragan des fêtes passé.

31/01 — DJANGO BLIND TEST

Bon. Je vous la refais ? Cette année, on a été complet en D.E.U.X.M.I.N.U.T.E.S. Y’a assez de points et de majuscules, là ? Alors si vous voulez participer à cette belle soirée qui rassemble tant d’adeptes qu’elle mériterait d’être répertoriée comme un culte sur Wikipédia, vous vous trouvez un beau nom d’équipe, une connexion internet en 6G, et vous vous tenez prêts pour les inscriptions qui auront lieu le 16 janvier !

05/02 — HOT 8 BRASS BAND + NHF ORCHESTRA

Que vous rêviez de fjörds norvégiens ou de déserts brûlants, de labyrinthe de buildings New-Yorkais ou de petites maisonnettes sur la lande irlandaise, on a tous des endroits qui font partie de nos fantasmes, de ces endroits inscrits sur la liste  « Quand j’aurai gagné au loto … ». Alors, non, on ne peut pas vous faire gagner au Loto. On ne peut pas non plus vous ramener des buildings ou des cocotiers. Mais, mais mais mais… On PEUT vous ramener la Nouvelle Orléans. Son ambiance inégalable, ses sons de cuivre et sa moiteur festive, en un mot, ses BRASS BANDS. Ecoutez leur reprise de « Sexual Healing », et passez une journée belle comme un soleil. C’est cadeau Django.

PS : notre première partie sur cette date sera tout aussi spéciale, puisque nous accueillerons le NHF Orchestra, un orchestre de collégiens chapeauté par l’École de musique du CSC du Neuhof, pour leur première date sur la scène de Django !

23/02 — PARQUET + ENCORE + LEMMINGS SUICIDE MYTH

Après la transe fanfaronesque du Hot 8, on éteint la lumière, on allume des stroboscopes bleus, et on se prépare pas du tout mentalement pour Parquet, parce que c’est le genre de groupe qu’il faut laisser vous mettre une grosse baffe dans la face pour que l’expérience soit complète. Pareil pour Encore, membre de notre pépinière précédente, qui jongle entre post-rock et musique alternative, et Lemmings, ce duo jazz rock fusion qu’on rêve de programmer depuis deux ans… Ah oui, parce que oui on vous met du jazz, du post-rock et de l’électro barrée dans la même soirée. Laissez-vous faire, ça va bien se passer.

28/02 — KARAOKÉ LIVE : LES 10 ANS DES METEOR’HITS

Un Karaoké, ça peut vite devenir glauque (que ceux qui ne sont jamais allés au Bunny’s un triste vendredi de novembre lèvent la main). Des gens qui chantent faux dans un micro défectueux, plus ou moins convaincus de leur performance, et un écran pixélisé sur lequel défilent des paroles et des images génériques libres de droit. Ouais, ça c’est l’angoisse. C’est bien pour ça qu’à Django, on n’a pas d’écran pourri, ni de micros allumés qu’une fois sur trois. On a des lights dans tous les sens ET on a un groupe en live, qui est là pour faire les chœurs quand tu galères, qui ralentit discretos quand tu ne suis pas le tempo, et surtout, surtout qui fêtent leurs dix ans d’existence à Django ce soir-là !! Autant vous dire que vous sur scène lors de cette soirée, ce sera un peu comme faire un Zénith. Ça ne se refuse pas.

09/03 —BEAT ASSAILANT + GOOMAR

J’suis pas irréprochable (croyez-le ou non). Alors oui, des fois il n’y a que moi qui réagis quand Ben nous demande si on connait cet obscur groupe émergent qui fait 83 vues sur Youtube, mais il m’arrive de ne pas savoir. Eh oui. Genre Beat Assailant quoi. J’savais pas qui c’était ce type. J’étais la seule visiblement. Du coup on dirait un peu Justin Timberlake, pour le côté groovy-sexy de la chose, mais qui ferait aussi du rap, et aussi un peu de l’électro, et aussi un peu de la chanson. Le retour du R’n’B, version 2018. Et me dites pas que vous n’avez pas tous une petite playlist du genre que vous ressortez pour vos soirées entre potes !

21/03 — DERBY GRAND EST AVEC HERMETIC DELIGHT + TAXI KEBAB + IPPON

Le Derby Grand Est,  c’est une initiative croisée entre Django et l’Autre Canal, à Nancy. L’idée générale c’est de faire circuler un peu les groupes émergents entre les salles de la région. Ben était très jaloux de l’édition nancéenne, pour laquelle le programmateur de LAC avait osé le combo FREEZ + Encore + M.A Beat. Il aurait bien fait Thé Vanille + Miel de Montagne + Verveine ou Péroké + Toukan Toukän (noms de groupes véridiques) mais ce ne sont pas tous des locaux, alors il a laissé tomber les jeux de mots et il s’est résolu à faire une vraie prog’. Du coup, venez voir ces groupes choisis pour leur son et pas pour leur nom !

28/03 — QUARTIER « LIVE »

L’Espace Django et les Sons d’la Rue collaborent sur ce Quartier Libre qui devient 100% live pour vous offrir un plateau de rappeurs et rappeuse locaux, un guest de Grenoble, le tout entrecoupé de sessions « micro ouvert » pour les plus courageux !

Des volontaires ?

29/03 — KING COYA & QUEEN CHOLAS + DAT GARCIA  – ZZK RECORDS SHOWCASE

Un gars avec un bonnet péruvien sur la tête et de la peinture sur le visage se pointe sur scène. Il est accompagné de trois femmes à tête de lama aux yeux cyborgs, baskets dorées et jupettes à pompons. Elles entament un carnavalito saupoudré à l’ayahuasca pendant que le copain peinturluré balance des sons folklo vrillés au synthé. Ben : « JE LES VEUX DANS MA PROG’ ». Nous « Euuh, d’accord. ». Vous, aujourd’hui : « Qu’est-ce que c’est que ce truc ??? ». Vous, et nous, dans trois mois : « Woooooooh, okay c’est juste fou !!!! ». Ben : « Ah-hah. Et j’ai encore plein d’autres idées. ». Et comme si ce n’était pas assez insolent comme ça, Monsieur notre Programmateur a choisi ce groupe de ZZK Records, gros label de Buenos Aires, dans le cadre d’Arsmondo, festival organisé par… l’Opéra national du Rhin.

05/04 — ASTEREOTYPIE

Communiquer, ce n’est pas facile tous les jours. Quelques fois on s’étouffe un peu avec les mots qui nous restent en travers de la gorge, on essaie de dire un truc et ça sonne pas du tout comme prévu et un cataclysme s’en suit, sinon, y’a carrément rien qui sort. Et vous savez pourquoi ? Bah probablement parce qu’on se casse beaucoup trop la tête. Les gars d’Astérotypie eux, ils se cassent pas la tête. Ils n’y vont pas par quatre chemins. Ils disent ce qu’ils ont à dire, et ils le gueulent parfois, et c’est simple et efficace.

27/04 — IFRIQIYYA ELECTRIQUE

« Ca fait un peu long, là, nan ? T’as pas un style plus… concis à proposer ? »

– RITUEL ADORCISTE & POST-INDUSTRIEL DE SIDI MARZUQ. POSSESSION & TRANSE. DÉSERT DU DJÉRID, SAHARA, TUNISIE  –

« Bah nan ! Qu’est-ce que tu veux enlever là-dedans ? Tout est important ! »

Ouais. Bon. C’est surtout que vu qu’on ne comprend pas la moitié des mots employés, difficile d’en amputer une partie. Allez, laissez tomber le dictionnaire, on va faire ça comme ça : vous nous donnez la main, vous respirez un grand coup, et vous et nous on va sauter à pieds joints dans cette dernière date complètement jetée qui conclura en beauté ce trimestre de possession astralement musicale et démentielle.

 

Et n’oubliez pas de jeter un œil à notre Concert à la Bonne Heure, à notre concert-dessiné jeune public, à nos CinéDjango et aux dates accueillies ce trimestre ! Vous retrouverez toutes ces dates dans le programme que vous avez présentement (ou presque) entre les mains. Je vous invite aussi tout particulièrement à lire l’encart en milieu de programme sur notre nouvelle initiative : les billets suspendus !

Merci encore pour votre confiance et pour les concerts que nous allons vivre ensemble ce trimestre, nous vous souhaitons de belles fêtes, et nous avons hâte de vous retrouver en janvier !

 

Emma

Pour toute l’équipe Django.