OPERATION ICEBERG

Depuis janvier, nous avons rejoint le dispositif transfrontalier Iceberg, cette opération initiée par les Eurockéennes de Belfort et la Fondation suisse CMA.

Treize structures, venues de Bourgogne-Franche-Comté, de Suisse et d’Alsace, participent actuellement à ce projet collaboratif visant à faire se croiser des réseaux et des territoires au service d’artistes émergents. Ceux-ci bénéficient de temps de travail, de rencontre, de création et de diffusion privilégiés, avec des coordinateurs techniques et des intervenants artistiques.

Il s’agit d’expérimenter avec de jeunes musiciens de nouvelles pratiques d’accompagnement et de mise en perspective de leur parcours, pour consolider les projets en formation et leur permettre de rayonner au-delà de leur périmètre d’implantation. Bâti sur un partage des savoirs et une circulation des artistes, ce dispositif constitue une réelle opportunité pour les groupes retenus.

Pour sa 4e édition, nous avons décidé de parrainer le strasbourgeois T/O. Pendant 1 an, il va ainsi pouvoir poursuivre son développement au travers de résidences et de formations sur mesure. A suivre tout au long de l’année.

Ayant bien compris que c’est en jetant un pont entre un passé glorieux digéré et un futur radieux que l’on se construit un présent, le songwriter strasbourgeois Théo Cloux écrit sous le nom T/O une nouvelle page de la musique hypnotique. Puisant sans complexe aucun dans la pop lofi, le rock orchestral, la kosmiche musik ou encore le garage, sa musique est un bon coup de pied dans le conformisme terrifiant de la retromania actuelle. Assumant son excentricité et ses envies borderlines, à la manière des grands freaks de la musique (des Flaming Lips à Sun Ra en passant par Connan Mockasin ou Gary Wilson), T/O reprend le terme prog là d’où on n’aurait jamais dû le faire partir : à la notion de progrès. Vertigineux, tendu et surtout vivifiant.

Facebook : facebook.com/tslasho
Instagram : instagram.com/tioklu
Site : www.octobertone.com/band/t-o

Découvrez les 11 artistes de l’Opération Iceberg #4 :

HAUT